Dr Pierre Courchesne

Par Denis-Daniel Boullé

Il y a 25 ans, le Dr Pierre Courchesne créait le Centre de médecine et chirurgie esthétique « CMCE ». Aujourd’hui, l’homme est reconnu comme une star dans sa spécialisation et a reçu nombre de distinctions de la part du monde médical et de ses pairs. Un parcours hors du commun pour un homme que rien ne prédestinait à ce destin singulier et remarquable.

C’est dans sa résidence de Longueuil qu’il reçoit Fugues, une journée de repos pour l’homme qui aujourd’hui est invité à de nombreux congrès, pour donner ou assister à des conférences sur les techniques qu’il utilise et qui sont aujourd’hui reprises par nombre de ses confrères. Dr Courchesne s’étonne de ces reconnaissances. Comme un enfant qui n’en revient toujours pas d’avoir si bien réussi, et qui savoure chaque instant de cette vie, remerciant souvent tous ceux qui l’ont aidé sur son chemin à être ce qu’il est aujourd’hui.

Issu d’une famille modeste de 14 enfants (il en est le 10e), il choisi d’étudier la médecine. Si ses parents ne s’y opposent pas, ils n’ont pas les moyens de lui payer ses études. Qu’à cela ne tienne, Pierre Courchesne travaillera pour s’offrir les cours. En 1981, tout frais diplômé, il commence à l’urgence. Et c’est au cours de ce passage qu’il constate qu’il a un don. « Je sais que cela peut paraître un peu dur, mais j’aimais recoudre des plaies, et me suis rendu compte que j’excellais dans la pratique, j’avais de l’or au bout des doigts sans le savoir ».

Quelques années plus tard, il se spécialise en médecine et chirurgie esthétique et ouvre le Centre de médecine et chirurgie esthétique qui fête cette année ses 25 ans d’existence. Il porte sur sa réussite le même regard étonné qu’un enfant qui ne cesse de s’émerveiller sur les cadeaux qu’il reçoit. Cadeaux, entendons-nous, mais qui sont précédés par énormément de travail que Dr. Courchesne a accompli pour rester à la fine pointe de sa pratique et même pour innover dans son domaine. Le talent sans le travail, est un talent perdu.

Aujourd’hui, ce sont les cellules souches qui le passionnent et du rôle qu’elles peuvent jouer pour rajeunir et raffermir la peau. « On découvre à peine le rôle que les cellules souches peuvent jouer dans le domaine médical, aussi bien dans la guérison de certaines maladies ou comme ici, dans le domaine de l’esthétique, explique le Dr Courchesne. Si bien injecté aux bons endroits, on obtient de très bons résultats. Sans oublier aussi l’acide hyaluronique qui déclenche la production de collagène et d’élastine dans la peau. On ne cesse de progresser dans ce domaine ». Ce désir d’aller de l’avant, de faire progresser son art, le Dr Courchesne l’a vu récompensé cette année en recevant de « The International Association of HealthCare Professionnels » le reconnaissant cette année parmi les «  Leadings Physicians of the World » dans la catégorie : «  Top Cosmectic Medicine and Surgery specialist in Québec, Canada. » Une reconnaissance de la part de ses pairs qui lui va droit au cœur.

Mais la reconnaissance qui le touche le plus, c’est celle de ses patients auxquels il voue une passion. « Ce sont eux qui ont aussi fait ce que je suis. Car, chaque patient est une rencontre, une histoire différente, une relation de confiance qui se développe et qui est très enrichissante pour l’âme, confie-t-il. C’est pour cela que je ne rencontre jamais un homme, une femme, un gai, ou un transgenre, mais avant tout un être humain avec qui se développe une relation indispensable pour qu’ensemble, on puisse réaliser ce que la personne souhaite ». Bien sûr, la psychologie est nécessaire pour cerner les attentes réelles des patients, mais avant tout l’amour qu’il porte aux personnes qu’il reçoit en consultation. « Je discute beaucoup avec la personne pour cerner ses attentes, et je dépiste très vite celle qui vient acheter un panier de bonheur. Je ne vends pas des paniers de bonheur. Si la personne n’est pas bien à l’intérieur d’elle-même, aucune procédure esthétique ne pourra lui donner une paix intérieure ». Insiste-t-il.

Est-ce cet amour des gens et son souci de leur bien-être, que le Dr Courchesne souhaite aujourd’hui redonner à la communauté ? Surement. À l’occasion de ce 25e anniversaire de ces Centres de Medecine & Chirurgie Esthetique, Dr.Courchesne lancera la « Fondation du Centre de medecine & chirurgie esthetique » le 4 novembre prochain au Centre des congrès de l’hotel Mortagne à Boucherville, à la conquête de fonds pour venir en aide au « Centre de cancérologie de l’hôpital Charles Lemoyne » ainsi que « La maison de soins palliatifs et de fin de vie Victor Gadbois ». « Je veux aider des centres de soins palliatifs, et pour en connaître plusieurs, il y a des Anges qui travaillent auprès de ces patients. Et comme je connais beaucoup de personnes, j’ai décidé d’organiser des spectacles dont les profits, et quand je dis les profits, ce sont tous les profits, iront à deux centres, pour commencer ». Une soirée en novembre prochain qui accueillera, outre les trois porte-paroles et ambassadrices de la Fondation du CMCE du Dr Courchesne, de nombreuses personnalités et non des moindres de toute la colonie artistique, politique québécoise et canadienne, ainsi que des collègues de l’international.

Dr Courchesne veut fêter de façon remarquable les 25 ans du CMCE, mais surtout donner à cet événement un élan pour venir en aide aux personnes en fin de vie. L’homme a peut-être beaucoup reçu, mais bien avant la création de la Fondation, il a aussi beaucoup donné. Une philosophie qui l’habite depuis sa jeunesse et qui ne l’a jamais quittée depuis.

La Fondation du Centre de Médecine et Chirurgie Esthétique

Discours d’inauguration du Dr Pierre Courchesne

Il vient un jour où l’on constate que nous avons le pouvoir d’améliorer la condition de nos semblables. Rester à ne rien faire ne serait pas opportun.

En ce 25ième anniversaire du Centre de Médecine et Chirurgie Esthétique, l’opportunité s’y prête vraiment bien, comme un don que l’on se doit de faire. Tout au court de ces années vous avez su être là, vous avez su nous supporter. C’est avec une grande fierté que nous célébrons ce succès et que nous désirons donner, avec vous, au suivant.

Un jour, quand votre médecin vous apprend que vous êtes atteint du cancer, c’est tout un monde qui s’effondre. Le bonheur au quotidien devient une lutte permanente. La peur nous habite. L’au-delà nous effraie. Tout change, tout bascule. Le mode survie se met en branle. Quel stress vient habiter la personne qui doit se battre contre cette attaquant inconnu qu’est le cancer. Nul besoin de vous dire que cet attaquant change du tout au tout notre vie, notre bonheur, nos projets, nos ambitions, l’amour que l’on porte en soi etc.

Face à la réalité d’un cancer, on se sent petit et dépendant. On ne vit que d’espoir et non de certitudes de vie. Vous me direz que l’être humain est fait comme ça, mais n’oubliez jamais que c’est la vraie réalité. On se place en position de survie sans connaitre nos lendemains.

Nos vies sont entre les mains de ces grands docteurs oncologistes, hémato-oncologistes, radio-oncologistes et toutes leurs équipes et personnels de traitements. Votre médecin de famille, votre infirmière de relais, votre radiologiste, la réceptionniste etc. sont tous là pour rendre cette épreuve plus humaine et plus supportable. Tous vous apportent réconfort, chaleur humaine et des soins à la hauteur de ce que la science actuelle leur permet. Nul besoin de dire qu’ils aimeraient tous vous guérir, mais hélas ce n’est pas le cas. Malgré tout, ils ne baissent jamais les bras et envisagent toutes les possibilités de traitements que votre situation requiert. Je tiens, par la présente, à leur rendre un grand hommage, car il n’est pas facile d’œuvrer, de travailler au quotidien dans ce domaine. Ce sont vraiment des Anges de bonté. Chapeau devant tout ce travail et l’humanisme qu’ils apportent au quotidien à tous ces gens au prise avec un cancer.

L’avancement de la science et l’espoir sont les nerfs de leur travail au quotidien. Ils tentent de guérir chaque patient, mais la réalité se veut autrement.

Devant ces faits, la Fondation du Centre de Médecine et Chirurgie Esthétique tient de tout cœur à vous féliciter et tentera au cours des prochaines années de vous aider de part un apport monétaire supplémentaire dans la mesure de la générosité de ses membres.

Il vient cependant un jour où l’on se doit d’abdiquer; Notre chemin de vie connait ces derniers pas. On doit se résigner et mettre la fin de notre destiné dans les mains des Anges de bonté des centres de soins palliatifs et de fin de vie.

Il faut avoir reçu un don pour être capable de travailler dans ces centres. Au jour le jour, on s’attarde, on soigne, on réconforte, on soulage, ces gens qui envisagent la mort et la connaissent finalement. Il faut croire en l’être humain et à un monde autre, meilleur que personne sur cette terre d’humains ne connait. Ces gens, au sourire et à la chaleur humaine incomparables, savent aider, soulager et aimer. Ces gens qui savent aussi apporter réconfort aux conjoints, conjointes, à leur famille et amis. Il n’y a pas d’école pour apprendre à être bon, empathique et aimant devant cette éventualité qu’est la mort. Il n’y a que des gens avec un don extraordinaire, qui savent faire don de soi pour apporter soulagement et réconfort.

La Fondation du Centre de Médecine et Chirurgie Esthétique profite de cette occasion pour saluer mais aussi rendre un grand hommage à tous les gens qui travaillent dans le silence et qui assurent un passage vers l’au-delà avec empathie, compassion, chaleur humaine et douceur. Vous êtes sûrement béni des Dieux comme se veut l’expression.

Nul besoin de vous dire qu’il manque sérieusement de places dans les centres de soins palliatifs et de fin de vie. Il ne faut pas toujours se fier sur les autres, surtout au moment où on peut donner un petit coup de mains. Que ce soit un dollar ou 10,000 dollars, le geste est le même; charité et humanisme envers son prochain.

Ensemble, les membres de la Fondation du Centre de Médecine et Chirurgie Esthétique, selon nos moyens, nous apporterons tout au cours de cette année 2017-2018 un support de type monétaire à tous ces centres dépendants de la générosité des gens. Chacun d’entre nous deviendront des ambassadeurs de la Fondation pour sensibiliser les gens à ces deux causes vraiment importantes et humaines.

Il y a eu « Le temps des cathédrales », mais il y aura, en 2017-2018, « Le tour des cathédrales du Québec » par un spectacle qui fera le tour de la province pour venir en aide aux différents centres de cancérologie, de soins palliatifs et de fin de vie.

Chaque cathédrale et ses communautés presbytériennes devront se préparer pour accueillir cet évènement au profit des Centres associés à leurs régions.

Ensemble on peut changer un peu les choses. Ensemble on peut améliorer les choses. Ensemble on peut donner quelque chose. Ensemble, on va élever notre considération pour l’être humain qu’il soit en lien avec nous ou avec notre voisin. Ensemble, nous ferons du Tour des Cathédrales un succès et un réconfort pour l’âme et l’esprit qui est en nous.

Un grand merci du fond du cœur à tous ceux qui participent, qui participeront, de prêt ou de loin à cette levée de fonds, à cette conquête d’un certain paradis sur Terre.

Il faut savoir s’élever au-dessus de la mêlé. Il faut savoir donner ! Comme le dit l’expression, on ne dort plus au gaz, on devient des aidants naturels à notre façon.

Dr Pierre Courchesne
MD. LMCE. Flex Board
Leading physician of the World / Doctors of excellence
PDG Fondation du Centre de Médecine et Chirurgie Esthétique

Pas de radiation pour le Dr Pierre Courchesne : Fausse nouvelle véhiculée par les journalistes

Lettre ouverte pour monsieur Marc Gendron, rédacteur en chef de la Voix de l’Est

Il appert qu’un de vos journalistes sous votre responsabilité, Jean-François Guillet a publié, le 11 mai 2017, un article dans votre journal selon lequel le Dr. Pierre Courchesne était radié et qu’il devait payer une amende. De plus, en date du 17 octobre 2017, vous avez fait une réédition du même article par votre journaliste de la Voix de l’Est, Jean-François Guillet. Et ce sur votre site web, donc sur internet.

Comme vous le savez très bien, cette publication fut reprise par d’autres journalistes suite à la bombe lancée par le votre, soit :

Les hebdos Montérégiens c’est-à-dire le Courrier du Sud, par le journaliste Olivier Robichaud qui a aussi publié ce dit article dans le journal Le Métro, La Presse, Le Devoir, Le journal de Montréal, Le Journal de Québec et TVA nouvelles par Aimée Lemieux.

Il appert, en faits et en droit, que le Dr Pierre Courchesne n’a pas été radié. Votre article constitue donc une fausse nouvelle, induisant la population et les patients du Dr Pierre Courchesne en erreur. Ces faits semblent vous passer totalement au-dessus de la tête et vous essayez par tous les moyens de vous justifier ainsi que votre journaliste de la Voix de l’Est; Jean-François Guillet. La bombe, vous l’avez tous deux lancée, avec les dommages collatéraux que vous avez non seulement induits mais provoqués.

En faits et en droit, avant de condamner et de prendre des photos du Centre de Médecine & Chirurgie esthétique de Granby, vous auriez pu le contacter pour avoir une information plus juste et adéquate, ou encore, contacter Me Jean-Claude Dubé ou Me Jean-Robert Chénier.

Il n’en demeure pas moins que vous avez posé ce geste volontairement et en toute connaissance de cause. C’était pour vous la bonne nouvelle du jour afin d’inciter vos lecteurs à lire davantage votre Voix de l’Est, ou pour détruire sa réputation, lui qui donne des services à la population de Granby depuis 25 ans!

Vous nous avez condamnés, le Dr. Pierre Courchesne, Les Centre de Médecine et de Chirurgie Esthétique, ainsi que son personnel. Vous avez semé l’inquiétude et le désarroi chez les patients. Comme journaliste vous devez écrire mais ne songez jamais aux dommages collatéraux que vous avez volontairement déclenchés et provoqués chez les patients.

Puisqu’il sera difficile, pour vous, Monsieur Marc Gendron et pour votre journaliste Jean-François Guillet de la Voix de l’Est,  de comprendre ce que sont les dommages collatéraux, nous nous devons de vous les expliquer :

Le Dr Pierre Courchesne ainsi que  le Dr Mirko Gilardino pratiquent aux Centres de Médecine et Chirurgie Esthétique de Longueuil et de Granby. Malgré votre savoir-faire à répandre une fausse nouvelle, non véridique, induisant les gens  et les patients en erreur, nous, aux Centres de Médecine et Chirurgie Esthétique, avons une très bonne réputation.

Nos Centre de Médecine et Chirurgies Esthétique de Longueuil et Granby comptent plus de 42 000 dossiers/patients. Du jamais vu en médecine et chirurgie esthétique. Cela démontre la confiance des gens et les bons soins qu’ils reçoivent. Dans un panier il arrive que l’on peut trouver une pomme pourrîtes, quelqu’un qui ne veut pas payer ses dus et qui utilisera tous les moyens disponibles pour arriver à ses fins. Voilà ce qui s’est produit chez ce patient. Comme justice n’a pas été faite, comme votre journaliste le savait, cette cause allait déjà en appel avant même d’être terminée.

Donc ceci dit, votre article ne démontrant pas la vérité et la réalité en faits et en droit, a provoqué des dommages collatéraux de nature très sérieuse, car il y a un côté humain à ce que vous avez écrit et auquel vous n’avez jamais pensé ou réfléchi. Ne nous dites pas que vous l’avez fait, car ce serait inhumain. Dites plutôt que vous avez lancé la nouvelle puisqu’elle était trop bonne pour votre journal, sans plus y réfléchir, ni faire d’appels, afin d’avoir la version des deux côtés. Pourquoi faut-il rappeler aux journalistes qu’une médaille a deux côtés et qu’avant de publier quoi que ce soit, le tout doit être analysé et interprété de façon correcte et justifiable.

D’écrire que Dr Pierre Courchesne est radié du Collège des Médecins et doit payer une amende a été un tsunami pour certains patients, comme nous le mentionnions : une explosion de dommages collatéraux.

Au Centre de Médecine et Chirurgie Esthétique, le Dr Pierre Courchesne redonne aux patients, entre autre, après un traitement pour le cancer par chimiothérapie, le visage naturel qu’il avait avant. Quand vous vous regardez dans le miroir chaque matin et que votre visage amaigrit  vous redonne l’épisode difficile d’un cancer vécu avec émotions, épuisement, peur, un jour vous décidez de corriger cette apparence selon un programme établi et ce sur une période de quelques mois. Lorsqu’un journaliste sans souci, sans scrupules et pas aux faits, écrit que votre médecin est radié, surgit alors un stress immense chez ces patients. Bravo Messieurs, le rédacteur en chef Marc Gendron et Bravo à votre journaliste Jean-François Guillet. Combien d’appels avons-nous reçus pour rassurer nos patients. D’autres ont décliné car le stress provoqué a induit un manque de confiance envers le Dr. Pierre Courchesne et les Centres de Médecine et Chirurgie Esthétique.

Où est votre sens humain, où est votre pensée? Les Centres de Médecine et Chirurgie Esthétique ne sont pas des « shops ».  Ce sont des Centres de traitement pour des êtres humains, soit en santé, mais aussi après un épisode difficile tel qu’un traitement de cancer, une dépression, etc.

Le Dr Pierre Courchesne et les Centres de Médecine et Chirurgie Esthétique traitent aussi différents types de cancers de peau par chirurgie mineure cutanée. Vous venez d’avoir le résultat de votre biopsie, vous devez être opéré de votre cancer de peau mais voilà qu’un journaliste publie une nouvelle qui s’avère fausse, en faits et en droit, que votre médecin le Dr Pierre Courchesne est radié du Collège des Médecin. Panique instantanée. Stress incroyable pour ces patients. D’autant plus que la fausse nouvelle a été reprise par le Courrier du Sud, les Hebdos Montérégiens, la Presse, le Journal de Montréal, le Devoir, TVA Nouvelles. Bravo Monsieur Marc Gendron et Bravo à votre journaliste Jean-François Guillet de la Voix de l’Est, qui ne se sont pas soucié d’appelés pour être aux faits des évènements. Pourtant vous connaissez le droit et les procédures juridiques puisque vous êtes journaliste n’est-ce pas??????

Et bien toutes nos félicitations pour votre négligence, votre arrogance et votre manque de savoir-faire. Votre habilité à véhiculer des fausses nouvelles, induire des patients et des gens en erreur.  Nous considérons ces faits très grave et sachez que nous ne sommes pas les seuls de cet avis.

À la suite de votre publication fautive en faits et en droit, Dr Pierre Courchesne n’a pas été radié et tenez vous le pour dit.

Nous avons travaillé en équipe d’arrache pieds et sans relâche pour rassurer les patients. Que de temps perdu. Mais l’on se devait de le faire suite à vos agissements, nous avons mis tous nos efforts. Nous avons un grand respect pour l’être humain nous! J’espère qu’à l’avenir nous pourrons en constater autant de votre part. Et si ça avait été votre mère, votre sœur ou un proche qui avaient besoin de nos soins médicaux, auriez-vous écrit la même fausse nouvelle?

Voilà les dommages collatéraux que vous avez induits de toute part ! Encore une fois toute l’équipe des Centres de Médecine et Chirurgie Esthétique tient à vous féliciter pour votre manque de savoir-faire et votre négligence. Bravo à la Voix de l’Est et ses journalistes.

Vous savez, il n’y a qu’une loi de l’Univers; donc nous ne perdrons pas plus de temps sur vos agissements fautifs et inhumains. La vie s’en chargera à elle seule.

L’équipe des Centres de Médecine et Chirurgie Esthétique

Le Centre de Médecine & Chirurgie esthétique

C’est déjà la fin de l’automne et l’approche à grands pas de la saison des fêtes. Pour ceux qui aimeraient se redonner un éclat de fraîcheur, un look plus énergique et plus jeune, en respectant votre physionomie naturelle, c’est possible, et ce, en peu de temps.

Le Centre de Médecine & Chirurgie esthétique vous offre des soins et des traitements à la fine pointe des connaissances scientifiques actuelles et prouvées, et ce, depuis 1992 pour vous aider à vieillir en beauté. La prévention à encore bien meilleur goût que l’intervention quand il en ait encore possible.

Lors d’une consultation, un programme de rajeunissement facial vous sera proposé selon l’évaluation de l’état de votre visage tout en respectant votre budget. Qu’il s’agisse des injectables de remplissage, du botox ou des lasers de rajeunissement, un programme adapté et progressif vous sera proposé et une copie vous sera remise.

De retour de 3 conférences mondiales qui ont eu lieu en octobre, celle-ci nous ont permis de vérifier avec nos confrères à travers le monde, que nos techniques sont des plus avancées, sécuritaires avec des résultats remarquables, comme vous le constaterez dans les 2 exemples ci-dessous.

« Avertissement :  Ces photos sont publiées à titre indicatif afin de fournir de l’information sur la nature de l’intervention.  Elles ne constituent aucunement une garantie de résultat ».

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter à Longueuil au 450-677-5533, à Granby au 450-378-0030 ou sur le site internet au www.esthetique.qc.ca

Si vous désirez assister à une de nos soirées VIP d’informations, contactez-nous.

Dr Pierre Courchesne, md, lmcc, flex board
Directeur médical
Centre de Médecine & Chirurgie esthétique